Bienvenue sur Domaine.me,
Trouvez votre nom parmi les domaines à potentiel.

Recherche NDD / DN Search

Derniers / Last domains

Acheter un Nom de Domaine Magazine-Presse

Pour faire une offre d'achat sur un nom de domaine, cliquez sur l'enveloppe de contact Contact. Les noms de domaine précédés de cette icône Site Web sont associés à un site Web. Vous pouvez visiter le site en cliquant sur l'icône.

To contact us about a specific domain you would like to buy, please click the envelope icon Contact next to the domain details. This will allow you to send us an inquiry email about that domain. Domains with a Site Web beside them are websites. Click the image to visit the site, or the domain to view more details.

Liste des noms de domaine / Domains list : Magazine-Presse

[1]
Domaine Catégorie Prix Etat Contact
Afficher le site www.<img src='images/www.guideretraite.com.jpg' style='float: left; margin: 0 1em 1em 0; width: 240px;' /><strong>Le propriétaire de ce site propose la vente du nom de domaine et du site.</strong><br /><br />Si un prix est fixé, vous pouvez l'acquérir directement au prix d'ACHAT DIRECT via le bouton Paypal <strong>Buy Now</strong> avec la notion de premier arrivé, premier servi.<br /><br />Vous pouvez aussi <strong>faire une proposition au vendeur</strong> via le formulaire d'offre 'Acquérir ce nom de domaine / Buy this domain name'.<br /><br /><br />Domaine également disponible :<br />- <a href='http://www.domaine.me/details.php?GUIDERETRAITE.FR&d=349&cat=222'>GUIDERETRAITE.FR</a><br /><br />Action de se retirer de la vie active ; état de quelqu'un qui a cessé ses activités professionnelles : Prendre sa retraite.<br /><br />Prestation sociale versée à quelqu'un qui a pris sa retraite : Toucher sa retraite.<br /><br />Le premier régime de retraite est apparu en France en 1853 au profit des fonctionnaires de l'État. Pour le secteur privé a été institué en 1910 un régime interprofessionnel facultatif de retraite. Puis la création, en 1930, des assurances sociales a offert un régime de retraite obligatoire aux salariés du secteur privé. Depuis 1945, la Sécurité sociale comprend une branche retraite gérée par la Caisse nationale des assurances vieillesse (C.N.A.V.). De nos jours, les actifs relèvent du régime des salariés du secteur privé (70 %), des régimes spéciaux du secteur public (20 %) et des régimes des non-salariés, artisans, commerçants, professions libérales et agriculteurs (10 %). Au total, on compte 28 régimes différents ! La réforme des retraites engagée par la loi Fillon du 22 août 2003 tend à réduire les disparités entre le secteur public et le secteur privé, lui-même déjà réformé par la loi du 22 juillet 1993.<br /><br /><br />Les systèmes de retraite<br /><br />Les systèmes de retraite relèvent de deux techniques : la première, dite de « répartition », fait appel à la solidarité entre générations – les cotisations des actifs servant à payer les pensions des retraités – ; la seconde, dite de « capitalisation », est fondée sur l'épargne individuelle.<br /><br />Le cumul des deux systèmes est possible. Ainsi, aux États-Unis coexistent un régime obligatoire au profit de tout le secteur privé et des fonds de pension facultatifs auxquels adhèrent près de la moitié des salariés.<br /><br />En France, le système par répartition domine avec l'addition d'un régime de base et d'un régime de retraites complémentaires obligatoires. Ce dernier a été créé en 1947 pour les cadres (Association générale des institutions de retraite des cadres [A.G.I.R.C.]) et en 1961 pour les autres salariés du secteur privé (Association des régimes de retraites complémentaires [A.R.R.C.O.]). En 1973, la loi a généralisé le système des retraites complémentaires à l'ensemble des salariés du secteur privé. Les agents non-titulaires de l'État relèvent de l'I.R.C.A.N.T.E.C. (Institution de retraite complémentaire des agents non-titulaires de l'État et des collectivités territoriales).<br /><br /><br />La retraite par répartition<br /><br />Les salariés du secteur privé bénéficient d'un régime de base servi par la Sécurité sociale. Les salariés agricoles, les artisans et les membres des professions industrielles et commerciales sont alignés sur ce régime. Le montant de la pension est calculé selon la formule suivante :<br />retraite = (salaire annuel moyen) × (taux) × (durée validée/160).<br /><br /><br />Le salaire annuel moyen correspondait, en 2004, à la moyenne des salaires perçus pendant les 21 meilleures années (ce seront les 25 meilleures années en 2008), sans que ces derniers puissent dépasser le montant annuel du salaire plafond de la Sécurité sociale.<br /><br />Le taux est fonction de l'âge et de la durée de cotisation. Il est au maximum de 50 %. Il peut être réduit, sans être inférieur à 25 %, pour les personnes partant à la retraite à moins de 65 ans et ayant moins de 160 trimestres de versements. En cas de retraite à taux plein, un bonus de 3 % par an est attribué à ceux qui prolongent leur activité entre 60 et 65 ans.<br /><br />La durée validée est l'addition des trimestres de cotisation et des trimestres pris en compte (service militaire, maternité, congé parental, chômage, etc.). Au régime de base de la Sécurité sociale s'ajoute le dispositif des retraites complémentaires, qui dépend du nombre de points acquis tout au long de la carrière et de la valeur du point au jour de la retraite.<br /><br /><br />Le système de la fonction publique se rapproche progressivement de celui qui est applicable dans le privé. Le salaire de base (hors primes, indemnités, heures supplémentaires…) est celui qui correspond à l'indice détenu depuis les six derniers mois. Pour obtenir 75 % de ce salaire de base (maximum), il fallait avoir cotisé 150 trimestres. La loi Fillon allonge progressivement cette durée, qui atteindra, comme dans le secteur privé, 160 trimestres en 2008 et 164 en 2012.<br /><br />Comme pour le secteur privé aussi, les retraites sont désormais réévaluées annuellement en fonction des prix et non plus en fonction des salaires. Une décote sera appliquée à partir du 1er janvier 2006 aux fonctionnaires et militaires partant avant la limite d'âge sans avoir acquis le nombre maximal de trimestres.<br /> guideretraite.com Magazine-Presse€ 1750.00 For Sale Faire une offre sur guideretraite.com
[1]